Entrepreneurs: ignorez le bruit

La loi de Pareto dit qu'on peut atteindre 80% des résultats avec 20% des ressources

Cette newsletter vous est présentée par le startup studio Pareto.

En analysant les données fiscales des pays Européens au crépuscule du 19e siècle, l’économiste Italien Vilfredo Pareto constate que la richesse est inégalement distribuée: la grande majorité des terres, partout en Europe, est aux mains d’une poignée de propriétaires. En creusant ces travaux un siècle plus tard, Joseph Juran réalise que ce phénomène n’est - heureusement - pas circonscrit à la richesse. Il se retrouve dans tous les domaines: crime, performance au travail, art, etc. Il affine aussi le chiffre: c’est le premier à parler d’un ratio approximatif de 80/20.

Il décide de nommer cet effet d’après père des travaux sur le sujet : le principe de Pareto.

Courbe de revenus selon le diagramme de Pareto, en 1909

Pensez à l’impact qu’ont eu les quelques cerveaux à la tête des GAFA, comparé aux 30.000 nouveaux business créés chaque jour dans le monde.

Pensez à toutes ces fois où vous avez abattu la majorité d’un projet en un temps éclair, juste pour devenir obsédé par quelques détails pendant des heures.

La loi de Pareto, c’est celle de l’efficience. Ignorer le bruit, et se concentrer sur ce qui compte. Forcément, l’entrepreneuriat n’y échappe pas:

  • Key features: 80% de l’acquisition de votre produit vient d’une seule fonctionnalité

  • Investissement: 80% de la valeur créée pour les fonds est issue de moins de 20% de leur portfolio

  • Recettes: 80% du CA est généré par 20% des clients

Pour flirter avec les extrêmes du succès, il faut en tirer profit. Mais comment ?

C’est l’objet de Beat The Odds, une newsletter éditée par le startup studio Pareto, dédiée à tous ceux qui gravitent autour de l’impitoyable monde de l’entrepreneuriat : vous aider à faire des choix efficients, en traitant de sujets rarement abordés avec un angle pratique.

Notre première série traitera des biais cognitifs. Quand les rencontre-t-on au quotidien, comment s’en apercevoir et surtout en atténuer les effets ? Le tout dans un format court et interactif.

Car vous n’avez pas de temps à perdre.

Share